Téléphone : 02.99.62.00.13

Le Chef

Accueil  >>  Le Chef

Faire les choses simplement !

Yannick et Cécile Ollivier, vos hotes du bonheur

Retrouver les goûts authentiques, les plaisirs de la table, les saveurs de mon enfance…..

Notre manière de cuisiner, nos goûts, nos envies remontent souvent à notre enfance.…Mes premiers souvenirs sont ceux d’odeurs de Poulets et Canards (élevés dans la cour d’à peine 3,5 kg !) rôtis dans le four, de Galettes de Blé noir cuites directement dans la cheminée, d’énormes Mokas au café confectionnés par ma « grand-mère JEANNE », d’énormes Pains de 6 livres croustillants à la croûte bronzée ramenés le dimanche pour la semaine par mon grand-père, de Chataîgnes bouillies dans du vrai lait tout juste tiré;…du côté paternel, chaque début d’année était bercé par ce grand gueuleton à la ferme, gargantuesque déclinaison de « feu le cochon » : soupe de tête, Patés et Andouille roulée, Boudins grillés, Saucisses grillées, Carré Rôti pommes de terre et Chataîgnes; dans la pièce principale Poitrine et Andouilles roulées étaient à fumer dans la cheminée, le boudin et la saucisse pendaient aux poutres…

… retour de balade, un arrêt pour un petit creux chez mon Tonton JEAN PIERRE CROUZIL à Plancoët, il ya plus de 40 ans, mes premières pâtes fraîches colorées (rouges) associées à un gibier et une sauce OUHA ! … des années plus tard au détour d’un chemin de ma vie professionnelle, ma rencontre avec un certain MARC TIZON (qui va dicter ma route pendant 4 années comme second de cuisine : m’enseigner sa philosophie culinaire, l’art du travail, du partage), par la suite, responsable des cuisines chez Rachel Gesbert... …le partage d’idées, d’émotions avec Etienne, Benoit, Eric, Paul, Fabienne, Isabelle…tous artisans et fournisseurs d’aujourd’hui… …Nous n’avons rien inventé, aujourd’hui je ne fais que transmettre avec mes codes, mon language culinaire à travers mes assiettes mon lot de souvenirs, ma vérité du produit local…


C’est ainsi que pourrait se résumer ma philosophie culinaire. Sans passéisme ni nostalgie, je fais partie de ces Chefs pour qui le rythme des saisons et la quintessence des produits guident avec exigence et conviction notre travail quotidien.

Mon plaisir ? Réveiller votre palais par des découvertes gustatives dénuées d’artifices et ouvrir votre esprit vers de nouveaux horizons gourmands. Une démarche de simplicité et d’authenticité partagée depuis Août 1999 avec mon épouse dans cette bâtisse située en bordure de la route de Fougères, à une poignée de minutes de Rennes.

Yannick Ollivier, Artisan Cuisinier, Maître du Bonheur.

  • Gault et Millau GaultMilllau : 13,5/20 2 toques Le navire vogue toujours dans le bon sens chez Yannick Ollivier et son épouse, à la barre depuis vingt ans. La table est bien mise, l’atmosphère reposante et les fondamentaux sont bien là. Une cuisine vertueuse, appliquée dans la présentation, mais toujours généreuse et gourmande : ravioles de foie gras velouté de mâche, daurade grise rôtie patate douce crémeux de betterave, émincé de filet de cochon racine de raifort…Et toujours, bien sûr, enseigne oblige, les fameuses grillades à la cheminée aux sarments de vigne. Accueil très pro, bonne cave. Le chef vous proposera de déguster quelques-uns de ses plats « signature“ : • Crème légère Choco-Lavande, Langue croustillante • Kadaïf, crémeux d’Amandes et Fraises, Sorbet au Lait de Coco • Pavé de Lotte, Nuage Paimpolais, Tomato-Butternut • Ris de Veau caramélisé, Gambas rôtie et Chorizo • Galette de Riz à la chair de Tourteau, Picasso de Poivrons • Rissoles de Foie Gras de Canard, Espuma de Maïs.

  • Bottin Gourmand Bottin Gourmand : À priori, la proximité avec la route de Fougères peut refroidir. À tort. Car Yannick et Cécile Ollivier misent sur une tradition décomplexée et une qualité constante de beaux produits régionaux pour faire de cet établissement un rendez-vous de fidèles. À la carte : petits gris de Corps-Nuds, émulsion de tomate ; filet de saint-pierre, asperges croquantes ; volailles de la ferme de l’Entillère. Prix sages. Terrasse.

  • Guide Champérard Champérard  Table à suivre 14/20 Depuis que Yannick et Cécile Ollivier ont repris l’affaire en 1999, Le Sarment de Vigne n’a conservé de son passé de restaurant à grillades qu’une cheminée et quelques grillades, andouillette, entrecôte heureusement persillée et côte de boeuf. Plancher rutilant, tables rondes ou ovales bien mises, sage mobilier blond-roux. Une autre salle permet de convier à déjeuner l’arbre généalogique encore en vie. Quand le temps le veut bien, les tables sont poussées sur la terrasse sur planches parsolée de toile écrue, au ras du jardin, et l’on s’assoit alors sur des chaises rigolotes, bleues, jaunes, parmes…coussinées de rose. Côté fourneaux, l’affaire est entendue : Yannick ollivier propose une cuisine de terroir et de saison aux produits impécables – les coquilles Saint-Jacques de la famille Perrée à Saint Cast, les Homard bleus de monsieur Chapet sur le marché des Lices, les volatiles de Paul Renault, les légumes oubliés retrouvés par Annie Bertin à vendel et ceux de la famille Bocel à Pacé, les fromages d’Etienne Gouffault à Bain-de-Bretagne, le cidre des frères Berthelot à Bédée etc…piochés dans cette corne d’abondance qu »est le bassin rennais. Service traiteur de haut niveau (homard mayonnaise, croutillants d’ailerons de volaille à la noisette, pintade pochée au lard fumé…), cave sérieuse, gentil service et esprit partageux. Les prix qui ne feront pas s’envoler les coiffes expliquent aussi le franc succès que se taille cet établissement planté le long de la nationale 12, sur l’ancienne route de Fougères, la vraie campagne tout autour et les zones d’activités à deux minutes.
  • Petit futé Petit Futé : Dans ce restaurant au charme traditionnel, Yannick Ollivier est aux fourneaux. Ce chef propose une cuisine de qualité qui joue parfaitement sur les cuissons et les produits frais. On vous l’affirme : on y mange bien une cuisine classique mais des plus agréables. Le Sarment de Vigne est situé à trois minutes de Rennes seulement, sur l’ancienne route de Fougères avec un parking flambant neuf qui permet de se garer aisément. Avec sa cheminée, sa terrasse, sa véranda, ce restaurant est particulièrement agréable. Dans ce restaurant, le chef fait particulièrement attention à ses fournisseurs comme la famille Bocel pour les légumes ou encore l’incontournable Monsieur Renault pour ses volailles. Vous l’avez compris, tout est choisi avec soin car un fournisseur fait aussi la réussite d’un plat, d’un menu. A connaître, le Sarment de Vigne est un restaurant de passionnés qui savent allier une pointe de classicisme dans l’assiette à des touches originales comme cette glace au poivron et piment d’Espelette. Pour les grands événements, le lieu est parfait. Le Sarment de Vigne vous propose aussi un service traiteur avec un grand choix de plats..