Téléphone : 02.99.62.00.13

Le Chef

Accueil  >>  Le Chef

Faire les choses simplement !

Yannick et Cécile Ollivier, vos hotes du bonheur

Retrouver les goûts authentiques, les plaisirs de la table, les saveurs de mon enfance…..

Notre manière de cuisiner, nos goûts, nos envies remontent souvent à notre enfance.…Mes premiers souvenirs sont ceux d’odeurs de Poulets et Canards (élevés dans la cour d’à peine 3,5 kg !) rôtis dans le four, de Galettes de Blé noir cuites directement dans la cheminée, d’énormes Mokas au café confectionnés par ma « grand-mère JEANNE », de Pains XXL de 6 livres croustillants à la croûte bronzée ramenés le dimanche pour la semaine par mon grand-père, de Chataîgnes bouillies dans du vrai lait tout juste tiré;…du côté paternel, chaque début d’année était bercé par ce grand gueuleton à la ferme, gargantuesque déclinaison de « feu le cochon » : soupe de tête, Patés et Andouille roulée, Boudins grillés, Saucisses grillées, Carré Rôti pommes de terre et Chataîgnes; dans la pièce principale Poitrine et Andouilles roulées étaient à fumer dans la cheminée, le boudin et la saucisse pendaient aux poutres…

… retour de balade, un arrêt pour un petit creux chez mon Tonton JEAN PIERRE CROUZIL à Plancoët, il ya plus de 40 ans, mes premières pâtes fraîches colorées (rouges) associées à un gibier et une sauce OUHA ! … des années plus tard au détour d’un chemin de ma vie professionnelle, ma rencontre avec un certain MARC TIZON (qui va dicter ma route pendant 4 années comme second de cuisine : m’enseigner sa philosophie culinaire, l’art du travail, de la rigueur, de la discipline, de l’effort, du partage), par la suite, responsable des cuisines chez Rachel Gesbert... …le partage d’idées, d’émotions avec Etienne, Benoit, Eric, Paul, Fabienne, Isabelle…tous artisans et fournisseurs d’aujourd’hui… …Nous n’avons rien inventé, aujourd’hui je ne fais que transmettre avec mes codes, mon langage culinaire à travers mes assiettes mon lot de souvenirs, ma vérité du produit local…


C’est ainsi que pourrait se résumer ma philosophie culinaire. Sans passéisme ni nostalgie, je fais partie de ces Chefs pour qui le rythme des saisons et la quintessence des produits guident avec exigence et conviction notre travail quotidien.

Mon plaisir ? Réveiller votre palais par des découvertes gustatives dénuées d’artifices et ouvrir votre esprit vers de nouveaux horizons gourmands. Une démarche de simplicité et d’authenticité partagée depuis Août 1999 avec mon épouse dans cette bâtisse située en bordure de la route de Fougères, à une poignée de minutes de Rennes.

Yannick Ollivier, Artisan Cuisinier, Maître du Bonheur.

  • Gault et Millau GaultMilllau : 13/20 2 toques Les époux Ollivier ont fait de leur établissement de bord de route une charmante maison. Tout y est bien propre et confortable. Les fidèles habitués ne s’y trompent d’ailleurs pas. Dans la lumineuse salle-véranda ou dans celle plus cosy, avec cheminée, on s’installe pour un moment de détente gourmande. Yannick est un cuisinier d’expérience. La technique est éprouvée. Curieux, il est sensible aux inspirations culinaires du moment. Engagé, il l’est aussi en se focalisant sur la production régionale, voire locale, notamment légumière. Cela donne un filet de rouget-barbet bien frais et parfaitement cuit. Le risotto d’accompagnement est relevé de pas mal d’herbes odorantes et la sauce au beurre de yuzu est équilibrée. Les ris de veau au sautoir offrent un vrai plaisir gustatif même si le jus de pêche en soutien manque d’un peu de niaque que le grué de cacao ne parvient pas à muscler. L’accompagnement légumier (carotte, courgette, mini-fenouil, petits pois…) donne le sourire comme le kadaïf d’ananas aux épices, amandine et sorbet au lait ribot. Cécile Ollivier fait montre d’un tonus à toute épreuve, en salle et à la cave de facture classique : sancerre Reverdy ou domaine de la Cabernelle en St Nicolas de Bourgueil, par exemple. Terrasse accueillante aux beaux jours..
  • Petit futé Petit Futé : Dans ce restaurant au charme traditionnel, Yannick Ollivier est aux fourneaux. Ce chef propose une cuisine de qualité qui joue parfaitement sur les cuissons et les produits frais. On vous l’affirme : on y mange bien une cuisine classique mais des plus agréables. Le Sarment de Vigne est situé à trois minutes de Rennes seulement, sur l’ancienne route de Fougères avec un parking flambant neuf qui permet de se garer aisément. Avec sa cheminée, sa terrasse, sa véranda, ce restaurant est particulièrement agréable. Dans ce restaurant, le chef fait particulièrement attention à ses fournisseurs comme la famille Bocel pour les légumes ou encore l’incontournable Monsieur Renault pour ses volailles. Vous l’avez compris, tout est choisi avec soin car un fournisseur fait aussi la réussite d’un plat, d’un menu. A connaître, le Sarment de Vigne est un restaurant de passionnés qui savent allier une pointe de classicisme dans l’assiette à des touches originales comme cette glace au poivron et piment d’Espelette. Pour les grands événements, le lieu est parfait. Le Sarment de Vigne vous propose aussi un service traiteur avec un grand choix de plats..